Donc hier soir, nous avons mangé dans le resto du 4ème. Celui où je n'avais pas pris nos plats en photo puisque j'avais oublié pates_de_rizl'appareil photo. Ce coup ci, l'appareil est avec nous. Les plats que nous commandons sont les mêmes (ou presque) que ceux pris la dernière fois (trop bon oblige). Tout devrait bien se passer et vous auriez eu de belles photos si je n'avais pas pensé les avoir déjà prises. Désolé... J'ai quand même pensé à prendre le plat différent de celui de la dernière fois : des nouilles de riz à la viande (des bouts de gras de porc) et aux légumes. Très bon (sauf le gras bien entendu). Et comme l'évènement se devait d'être fêté (la fin des papiers), cela faut bien le breuvage des dieux !!!guinness_for_everguinness_for_health
Bref, une bonne nuit en perspective. C'était sans compter sur les occupants du 16ème qui ont fait la java jusqu'à 2h du mat. Bien énervé le papa mais je n'ai pas osé sortir pour les "eng..." en Anglais. Trop pauvre en vocabulaire. Ce matin, à leur portes : "Do not disturb". Ben tiens, après le souk qu'ils on fait toute la nuit, on va se gêner de les disturber. Portes qui claquent et coups de sonnette aux chambre incriminées. Pas rancunier mais légèrement énervé tout de même. Heureusement que Laly a fait une nuit omplète.

5_chefsEt ce matin, nous faisons notre dernière visite dans les parc des 5 chefs (ou chèvres, je n'y comprends plus rien à la vue de la statue). L'histoire, vous la connaissez, elle fait partie d'un billet précédent. Balade agréable dans un parc très ombragée avec petits lacs et cascades devant lesquelles de vieilles chinoises font du Tïe ji. Nous retrouvons des joueurs de "tir", le jonglage avec une sorte de volant de Bad. Des vendeurs nous propose une petite partie pour essayer. De bon coeur et avec notre guide nous nous insérons dans le cercle. Les premiers mouvements sont anarchiques mais une fois le coup de pied tirpris, ce jeu est vraiment sympa. Nous cédons à leurs avances et achetons pour l'équivalent de 3 € ce volant modifié. Nous pourrons faire découvrir ce sport à tous les copains et leurs enfants. Et dans le CC, cela ne prend pas de place (que des avantages). Les photos ne montrent pas mon habilité (oh le prétentieux) aussi, on passe à la postérité via le camescope. Virginie essaye à son tour et nous finissons tous les trois trempés de sueur, mais bien content de notre essai. Un dernier petit tour dans les bois, un passage par la rue des marchand de ... pour les souvenirs et nous rentrons à l'hôtel pour le repas du midi. Cet après midi, nous avons prévus de parcourir la Beijing Lu afin de peaufiner notre lot de souvenir et pourquoi pas d'agrandir notre garde-robe si enfin, nous trouvons des vêtements à notre goût. Ce qui jusqu'à présent n'est pas le cas.

Ce soir la pension se fait au resto d'état où Laly à ses copines les serveuses.

Nous venons de rentrer et je ne peux m'empêcher de vous conter cette petite anecdote. Comme d'hab, les serveuses font les folles avec Laly. Elles sont contentes que les boutons disparaissent (on ne leur dit pas qu'ils réapparaissent aussi vite qu'ils disparaissent avec la chaleur !!!) Nous sommes tranquilles en train de déguster nos légumes, notre boeuf aux piments (Alex a demandé pas fort, mais cela déchire bien quand même) et notre riz cantonnais. Désolé, départ précipité synonyme d'oubli de l'appareil photo. Enfin tout très bon et nous en repartirons une fois de plus la panse bien ronde. Donc, nous mangeons lorsqu'une des nos serveuses dit doucement à Virginie : "Restrooms" en désignant les toilettes ??? On se regarde, on se pose des questions. Un rencard dans le toilettes pour Virginie avec la serveuse ??? Une de celles qui nous avaient déjà pris en photo. Virginie fait celle qui ne comprend pas. Récidive de la serveuse avec cette fois un papier jeté à la va-vite sur la table : restroom. Décidement, c'est un rencard. Je pousse Virginie à ce rendre à son rencard. Après tout, les toilettes, c'est "toilets" in English dans le texte. Donc restroom doit être la cuisine et cette copine/serveuse veut présenter la nouvelle maman à ses copines en cuisine. Erreur... C'était bien les toilettes me confirme Virginie à son retour à table. Pour prendre des photos de la serveuse et de la maman sur le portable de la serveuse. Un rencard pour des photos dans les toilettes. Y'a pas à dire, ces habitants nous réservent toujours des surprises !!!