Le voyage d'un papa à la rencontre du pays de sa fille

11 août 2007

Retour à la maison

les_filles_dans_l_a_roportNous voici rentrés à la maison. Ce voyage est maintenant bel et bien terminé mais l'aventure avec Miss Laly continue.

Notre retour c'est bien passé mais La China Southern Airline, c'est vraiment pas Air France. Siège défoncé, écran vidéo pourri et bouffe minable. Heureusement que le vol était affrété par Air France... Pour notre retour sur la terre de notre fille, nous essayerons une autre notre_avioncompagnie. Oui, nous reviendrons dans quelques années pour lui faire découvrir d'autres aspects de son pays natal.

Les messages sur ce blog sont maintenant terminés, il restera en ligne quelques temps encore puis il rejoindra la boite à souvenirs de ma fille : un peu de terre, des sachets de thé pour le bain, son auscultation à l'hôpital pédiatrique de canton, ses vêtements de la remise...
De beaux souvenirs pour lui parler de son avant quand elle ne aura envie.

porte_A13Une dernière anecdote :
Nous avions acheté une bouteille d'alcool local à 45° avec un petit goût de noisette. Enfin, je ne devais pas savoir que cela avait un goût de noisette. Mais en reprenant l'avion pour venir à Nantes, l'administration aéroportuaire a refusée de me laisser prendre l'avion avec cette bouteille achetée sous douane alors j'ai goûté ce nectar, vidé la bouteille dans un lavabo de CDG et j'ai repris l'avion avec une bouteille vide...

Merci a tout ceux qui ont laissé des messages d'encouragement. Ce n'était pas toujours facile de prendre le temps de laisser des billets mais je savais des lecteurs attentifs à l'autre bout de la terre...

Posté par yannenchine à 16:43 - Commentaires [4] - Permalien [#]


07 août 2007

Décollage imminent...

ValisesLes valises sont pleines à craquer, le repas du midi est dans les ventres qui, eux aussi, sont pleins à craquer. On ne mangera sûrement pas ce soir. Dernière pesée, on ne devrait pas dépasser les 70 Kg impartis pour les soutes et les 36 kg pour les bagages à main. Ça roule. Une bureaudernière sieste dans la chambre que nous devons rendre à 18h.

Cette photo est celle de notre bureau d'où vous pouviez voir mistinguette faire le clown

ap_roCe midi, avant d'aller au buffet, nous nous rendons au bar pour un petit apéro histoire de casser le coup de blues du départ et finir les quelques Yuans qu'il nous reste. Une petite pensée pour mon tonton Guy, ce sera un Jack pour Jack_Danielmoi. Virginie essaye le punch local, faux sur toute la ligne.

Aller, plus que quelques heures et nous serons de nouveau en famille et ce voyage prendra définitivement fin.

Posté par yannenchine à 08:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 août 2007

Encore 22h avant de rejoindre l'aéroport

serveusesLes valises restent à faire...

Mais je ne pouvais passer cette petite photo que nous avons fais avec les serveuses du resto d'état. La grande en rouge refusait de laisser partir Laly pour la simple raison qu'elle ne la reverrait plus. Nous devons porter à développer ces photos demain matin première heure et amener le reçu aux filles pour qu'elles puissent aller les retirer à la boutique.

Dernier truc rigolo, j'ai aidé (eh oui, j'ai bien écrit aidé) notre guide franco/chinois à servir d'interprète anglo/chinois pour une anglaise perdue dans notre cantine. Elle parlait anglais, je traduisais à Alex en Français qui à son tour traduisait en chinois. Bref, l'Anglaise à eu ce qu'elle voulait, à savoir une facture pour le repas qu'elle avait pris mais qui ne correspondait pas à ce qu'elle avait commandé. Mais allez savoir avec ces Anglais..

Posté par yannenchine à 15:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]

36h avant le départ

Tout voyage qui commence prend fin un jour. Et pour nous, après 18 jours, cette fin approche. On rêve de bout du monde et lorsque l'on y est, on pense à chez soi, à la famille qui nous attend, à une bonne brochette de saucisses merguez avec une salade de tomate, huile d'olive et basilic. Un p'tit rouge gouleyant avec un poulet frites à partager avec les copains sur la terrasse, un p'tit Muscadet sur lie au comptoir d'un bar avec des vrais gâteaux apéro...

Enfin, on était pas venus faire du tourisme touristique. Nous sommes venus chercher notre fille et profiter de ce voyage pour rencontrer le pays de notre fille. Cela s'est cantonné à Canton, mais malgré ça, nous sommes content. De toute façon, nous ne pouvions tout voir de ce pays. Nous reviendrons voir les campagnes et les montagnes, nous irons marcher sur la grande muraille et nous perdre dans la cité interdite. Nous irons flâner sur les places de Beijing et faire des affaires dans les hypersuperméga marchés à la Chinoise. Nous visiterons les temples bouddhistes et on ira au Tibet.

Ce matin alors que nous marchions sur la promenade des quais, nous nous sommes fais accoster par un moine bouddhiste(ou un vendeur à la sauvette bien déguisé en moine). Il a passé un bracelet au poignet de Virginie qui répéter " mais qu'est ce qu'il me fait, mais qu'est ce qu'il me fait". Puis il a insisté pour passer un bouddha autour du coup de Laly (genre breloque en pâte de verre). Nous avons céder et on a dit : " une bonne action ??? ". Le tout pour 2 €. Peut être un marchand plus malin que les autres ou un signe de nos chers disparus dont nous parlions ce matin avant de partir en promenade. Qui sait ? C'est sûrement cela qu'on appelle "les mystères de l'Orient"...

En ce moment même, miss Laly fait son foin dans la chambre en faisant le clown devant la glace et la Maman roupille pour récupérer de la nuit. Celle ci s'est pourtant bien passée : j'entends du bruit à la porte, ça tape, ça bouge la poignée. Il me faut un moment avant d'émerger et de comprendre que c'est à notre porte de chambre qu'on en veut. Je me lève, tout le monde dort. J'ai oublié le réveil et c'est les femmes de ménage qui insistent ??? J'entends parler derrière la porte, en Français : " t'es sûr que c'est cette porte, ça se trouve y'a du monde" Et moi qui grogne "bien sur y'a du monde". J'ouvre et me retrouve face à un couple à qui je dis "c'est pas grave, c'est pas grave." Et la femme de répondre : " c'est bien la 1601". Oui madame, c'est la 1601 et j'en ai encore pour 2 jours, alors soit vous patientez devant, soit vous retournez à l'accueil qu'ils vous filent une autre chambre. J'y suis, j'y reste. Je répète alors mon leit motiv " c'est pas grave". Et la dame, "ben si c'est grave, à cette heure ci, c'est grave". Ah bon, mais il est qu'elle heure alors. En retournant dans mon lit, je regarde le téléphone. Quoi, il est minuit dix. C'est méga grave oui, de me réveiller à cette heure indue de la nuit. Pas de bobo, les filles dorment encore. Laly ne se réveillera qu'à 6h30 pour le bib et se rendort entre nous. C'est bon la journée peu démarrer.

Posté par yannenchine à 07:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 août 2007

Plus que 2 jours...

Eh oui, notre voyage tire à sa fin. Les cadeaux qui feront les souvenirs de cette aventure commencent à s'entasser dans les valises. Peut être devrons nous en acheter une autre. En attendant le  futur départ, nous nous promenons dans les rues commerçantes et essayons de trouver des petits trucs qui nous plaises. Hier, j'ai fais fort : un jeu de Mah-jong qui doit peser dans les 7 à 8 kg. On va exploser les compteurs de poids. La maman râle un peu, elle n'a peut être pas tout a fait tort sur ce coup. Mais s'il ne vient pas d'ici, franchement, est ce que j'irais acheter ce jeu en France. La réponse est non bien sûr.

A compléter... Mais miss ne veut pas faire sa sieste et je suis obligé de sévir...

legumes_nineBon la sieste est terminée mais pas grand chose de vraiment intéressant si ce n'est que j'ai enfin nouilles_yannune photo du plat de légumes que Virginie adore au 4ème étage, qu'on voulait faire du bateau mouche sur la Pearl River mais que l'heure ne correspondait pas à ce que le guide nous avait dit (donc repoussé à demain). Pour le papa, c'est des nouilles sautées. J'adore !!!

calDonc ce matin, shopping sur l'île de Shamian où nous avons déjà fait une bonne partie de nos achats. On retrouve toujours des petits trucs bratislavaet not. les Calligraphies tant cherchées. Et on a un peu fait la chasse aux statues de bronze (comme à Bratislava). C'est bien de se promener dans un musée à ciel ouvert, mais y'a pas de clim... Puis d'autres photos à faire et not. celle de la technique Chinoise de se tenir accroupi ou celle des ruelles avec les maisons colorées que j'aime particulièrement.
technique_chinoise ruelle

laly_maisonLes dernières photos un peu "rigolotes" de notre balade du jour, c'est cette cabine hoteltéléphonique très design que l'on trouve à chaque coin de rue. Les Chinois ont tous des portables mais il y a des cabines téléphoniques et des gens qui louent leurs téléphone sur le trottoir partout. Les "incohérences" de la vie ici... Pour la photo, on s'est fait une petite mise en scène genre "Laly téléphone maison". Et pour les souvenir, ci après une photo de notre hôtel vu des quais ou nous nous baladons le soir. Les gens s'y retrouvent pour une partie de carte, de bad ou tout simplement la pêche. cervolisteNous en avons vus qui ramenaient des tortues et des poissons un peu bizarres. Mais cette rivière est, selon notre guide, très poissonneuse. En rentrant à l'hôtel, nous voyons dans les airs une multitude de carré de couleurs : des cerf volants en papier de soie avec pour seules armatures deux baguettes très fine de bambou. Les cervolistes sont partout sur la promenade et en amateurs, nous admirons les styles

Posté par yannenchine à 08:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]


04 août 2007

Aujourd'hui Samedi, sport chinois !

Donc hier soir, nous avons mangé dans le resto du 4ème. Celui où je n'avais pas pris nos plats en photo puisque j'avais oublié pates_de_rizl'appareil photo. Ce coup ci, l'appareil est avec nous. Les plats que nous commandons sont les mêmes (ou presque) que ceux pris la dernière fois (trop bon oblige). Tout devrait bien se passer et vous auriez eu de belles photos si je n'avais pas pensé les avoir déjà prises. Désolé... J'ai quand même pensé à prendre le plat différent de celui de la dernière fois : des nouilles de riz à la viande (des bouts de gras de porc) et aux légumes. Très bon (sauf le gras bien entendu). Et comme l'évènement se devait d'être fêté (la fin des papiers), cela faut bien le breuvage des dieux !!!guinness_for_everguinness_for_health
Bref, une bonne nuit en perspective. C'était sans compter sur les occupants du 16ème qui ont fait la java jusqu'à 2h du mat. Bien énervé le papa mais je n'ai pas osé sortir pour les "eng..." en Anglais. Trop pauvre en vocabulaire. Ce matin, à leur portes : "Do not disturb". Ben tiens, après le souk qu'ils on fait toute la nuit, on va se gêner de les disturber. Portes qui claquent et coups de sonnette aux chambre incriminées. Pas rancunier mais légèrement énervé tout de même. Heureusement que Laly a fait une nuit omplète.

5_chefsEt ce matin, nous faisons notre dernière visite dans les parc des 5 chefs (ou chèvres, je n'y comprends plus rien à la vue de la statue). L'histoire, vous la connaissez, elle fait partie d'un billet précédent. Balade agréable dans un parc très ombragée avec petits lacs et cascades devant lesquelles de vieilles chinoises font du Tïe ji. Nous retrouvons des joueurs de "tir", le jonglage avec une sorte de volant de Bad. Des vendeurs nous propose une petite partie pour essayer. De bon coeur et avec notre guide nous nous insérons dans le cercle. Les premiers mouvements sont anarchiques mais une fois le coup de pied tirpris, ce jeu est vraiment sympa. Nous cédons à leurs avances et achetons pour l'équivalent de 3 € ce volant modifié. Nous pourrons faire découvrir ce sport à tous les copains et leurs enfants. Et dans le CC, cela ne prend pas de place (que des avantages). Les photos ne montrent pas mon habilité (oh le prétentieux) aussi, on passe à la postérité via le camescope. Virginie essaye à son tour et nous finissons tous les trois trempés de sueur, mais bien content de notre essai. Un dernier petit tour dans les bois, un passage par la rue des marchand de ... pour les souvenirs et nous rentrons à l'hôtel pour le repas du midi. Cet après midi, nous avons prévus de parcourir la Beijing Lu afin de peaufiner notre lot de souvenir et pourquoi pas d'agrandir notre garde-robe si enfin, nous trouvons des vêtements à notre goût. Ce qui jusqu'à présent n'est pas le cas.

Ce soir la pension se fait au resto d'état où Laly à ses copines les serveuses.

Nous venons de rentrer et je ne peux m'empêcher de vous conter cette petite anecdote. Comme d'hab, les serveuses font les folles avec Laly. Elles sont contentes que les boutons disparaissent (on ne leur dit pas qu'ils réapparaissent aussi vite qu'ils disparaissent avec la chaleur !!!) Nous sommes tranquilles en train de déguster nos légumes, notre boeuf aux piments (Alex a demandé pas fort, mais cela déchire bien quand même) et notre riz cantonnais. Désolé, départ précipité synonyme d'oubli de l'appareil photo. Enfin tout très bon et nous en repartirons une fois de plus la panse bien ronde. Donc, nous mangeons lorsqu'une des nos serveuses dit doucement à Virginie : "Restrooms" en désignant les toilettes ??? On se regarde, on se pose des questions. Un rencard dans le toilettes pour Virginie avec la serveuse ??? Une de celles qui nous avaient déjà pris en photo. Virginie fait celle qui ne comprend pas. Récidive de la serveuse avec cette fois un papier jeté à la va-vite sur la table : restroom. Décidement, c'est un rencard. Je pousse Virginie à ce rendre à son rencard. Après tout, les toilettes, c'est "toilets" in English dans le texte. Donc restroom doit être la cuisine et cette copine/serveuse veut présenter la nouvelle maman à ses copines en cuisine. Erreur... C'était bien les toilettes me confirme Virginie à son retour à table. Pour prendre des photos de la serveuse et de la maman sur le portable de la serveuse. Un rencard pour des photos dans les toilettes. Y'a pas à dire, ces habitants nous réservent toujours des surprises !!!

Posté par yannenchine à 07:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 août 2007

Fini les papiers !!!

orchid_esYes. Comme le titre l'indique, les papiers sont terminés. La dernière des démarches était de récupérer le passeport de Laly avec le visa pour la France. Chose faite depuis 15h30. Puis nous avons confirmé nos vols retours auprès d'Air France. Donc, tout va bien. Laly va mieux et nous par la même occasion.

parc1Donc au menu du jour, nous avions promenade dans "le parc de la montagne du nuage blanc" situé à la sortie de la ville. Enfin un peu de verdure mais pas de fraîcheur : 36 ou 40° avec un taux d'humidité important. Les sacs à dos nous trempent et les mouchoirs sont à tordre mais la promenade est agréable. Nous prenons quelques photos mais c'est surtout pour le caractère kitch du parc. Il y a des statues style totem Apache, d'autres de style polynésien avec les frangipaniers qui vont bien.

Après le parc, nous prenons notre demi-pension dans un resto tout proche. Nous sommes à une table près de Chinois avec des enfants. Ceux-ci viennent naturellement voir Laly et lui reproche d'avoir le fait_chaudpouce dans la bouche. C'est mal vu en Chine, mais nous préférons son pouce qu'une suce. Et elle parc2sera élevée à la Française et ce n'est pas mal vu en France. C'est ce que nous demandons au guide d'expliquer à chaque fois que cette remarque nous est faite. Donc, nous voici installés à notre table, Alex est en train de commander ce que nous allons manger. Chose faite, la Tsintao arrive pour papa et le thé pour maman. Un charmant serveur se présente à nous avec sur son plateau trois bols dont nous découvrons avec "horreur" le contenu : pattes de poulet, morceaux marron qui ressemblent à du foie et un autre truc indéfinissable. Au secours !!! C'est pas pour nous, AAAALLLLEEEEXXXX, au secours !!! En fait, ce sont des "amuses bouche" pour l'apéro. Rien à faire, même pour l'apéro, je ne mange pas des pattes de poulet. Nos plats arrivent : légumes et beignets de poulet.
auberginepoulet

Le menu ne sied guerre à la maman. Ce soir, on se refait le resto chicos du 4ème de l'hôtel...

Posté par yannenchine à 10:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 août 2007

souvenirs ou Souvenir ???

Aujourd'hui, la journée était consacrée aux achats de souvenirs, petits trucs qui font plaisir et autres babioles bien d'ici. C'est à peu près comme cela que s'est déroulée la matinée. Une petite alerte ce matin tout de même, Laly a des boutons sur les mollets, style boutons de moustique. Un peu de crème calmante et nous prenons le taxi pour l'île de Shamian. On arrive après quelques temps (toutes les routes sont embouteillées) et un passant nous aborde. Baratin et tout et tout mais super gentil. Il nous envoi chez sa soeur qui tient une boutique de souvenir. Elle nous fera une calligraphie pour notre fille si on achète chez elle. Ok, on est parti. Plein de belle chose dans la boutique et pas trop onéreuses. Virginie se lance et nous trouve pour Laly des super trucs (robes, pantalon avec tunique...) Plus plein de petits cadeaux. Top, en prime la vendeuse nous fait les idéogrammes de LALY sur une feuille blanche.

Entre deux, Laly s'impatiente un peu mais elle se calme rapidement en marchant dans la boutique. En regardant de plus près, nous nous rendons compte que les "piqûres" s'étendent et qu'il est peu probable que ce soit des piqûres. Nous trouvons un resto Thaï très bien mais nous sommes inquiets et maintenant pressés. Laly est défigurée par des plaques rouges qui la démange. On trouve vite un taxi et retournons à l'hôtel. Alex, le guide est demandé en renfort et nous repartons vers l'hôpital pédiatrique de Canton. Ce sera notre Souvenir. Nous étions prêt à ne pas prendre de guide pour les jours de repos, mais je ne vois pas comment nous aurions pu nous dépatouiller de cet hôpital et de son fonctionnement :
En premier lieu, il faut vous croire dans un marché ou à la foire aux bestiaux. Un grand hall avec des caisses devant. En premier lieu, une première analyse du problème (a) (ma fille est pleine de plaque rouge sur tout le corps). On paye 0,4 €, on se fait enregistrer et on prend la température de Laly sous son bras pendant 10 mn. Le "surveillant" prend note sur le dossier et nous oriente vers le service adapté (au 2ème). On monte et on se fait enregistrer pour passer devant un docteur (n°1). Celui-ci nous demande les symptômes, écrit en Chinois son analyse (b) => il faut faire une prise de sang. Nous partons pour un autre et à une autre époque (que la notre). On fait la queue pour que notre fille se fasse piquer !!! Imaginez des guichets de banque à 1 mètre du sol (les vieux, ceux ou l'employé était derrière une épaisse vitre de verre et parlait dans un micro comme au drive). La méthode est simple, le père (le plus fort dans la famille, celui qui n'a pas peur du sang en fait) doit tendre la main de sa fille à travers le hublot à une "piqueuse". Celle-ci se nettoie les gants plastiques au coton tige et à l'alcool (uniquement l'endroit où du sang est déposé sur le gant) puis, armée d'un stylet pique littéralement un doigt de ma fille, qui du coup de met à crier, elle prend une paille en plastique, appuie sur l'incision et collecte le sang dans sa paille en plastique. Un fois la collecte faite au milieu des cris de tous les enfants (4 guichets), la paille est transmise à une analyste et nous, on nous donne un n° pour attendre le résultat. On patiente environs 30 mn puis les résultats tombent. On comprend rien, c'est normal on n'est ni chinois ni médecin. Analyse en main, on part voir un médecin (n°2). Elle regarde, pose des questions et donne son analyse : allergie. A quoi ? On sait pas. Il faut faire une piqûre pour faire tomber la fièvre et faire disparaître les plaques rouges qui démangent. Notez que l'on paye à chaque changement de médecin ou qu'une ordonnance est faite. Si nous n'avons pas le document tamponné, on passe pas devant le médecin (coût total fort raisonnable puisque environ 10 € pour les consultations et les médicaments). Après avoir payé l'injection, on se rend au service Piqûre, c'est le médecin n° 3 et c'est encore le papa qui s'y colle, vu que Maman ne supporte pas. La fesse de Laly est mise à nue, le pied bloqué entre les cuisses de papa et reçoit le remède miracle. Papier tamponné, on file voir le médecin n° 1. Ordonnance et conseil : plus que du lait et de la bouillie de riz jusqu'à la fin du PICT6522séjour (Et après ? On s'en fout, vous ferez ce que vous voudrez !) On retourne à la pharmacie deux étage plus bas, on achète deux médicaments. On remonte trois étages plus haut et on vas voir n° 2 qui signe un nouveau papier et donne d'autres conseils : faire tomber la fièvre, pas moins de 27° dans la chambre et beaucoup faire boire miss Laly. Ok, bien compris. On redescend à la pharmacie pour d'autres médicaments (ce sera une sorte de thé pour le bain de Laly et une pommade liquide pour les démangeaisons). Puis on repart dans un autre service qui donne des "bandeaux" à poser sur le front pour faire tomber la fièvre. Total du temps passé : 2h30. Cela vaut largement nos hôpitaux. Retour à l'hôtel et bain théïné pour Laly. Les médicaments, la piqûre font effet et Laly va mieux maintenant. Ouf, on est quitte pour une belle inquiétude et pour un rencard chez l'allergologue à notre retour.

Après ces péripéties, on s'attarde au bar de l'hôtel pour une bière. Ce soir, la pension se fait dans le petit resto d'état non loin de l'hôtel. Les serveuses sont super contente de nous voir apparaître mais font une drôle de tête en voyant celle de Laly. Après les explications de rigueur faites par Alex (on y ait pour rien !!!) nous pouvons nous asseoir. Les 5 serveuses sont excitées comme des puces et veulent toutes prendre Laly en photos. Nous serons immortalisés tour à tour puis tous ensemble sur téléphone mobile, la vraie vie à la Chinoise quoi !!! Les questions se font plus personnelles : métiers, où vous habitez, est ce que vous reviendrez en Chine plus tard, est ce qu'elle apprendra le Chinois... Nous apprendrons d'une serveuse qui vient d'un village situé près de Lechang (d'où vient Laly), que c'est situé dans la montagne et qu'il faut 4H de voiture pour y arriver en partant de Canton.

Voilà une journée bien remplie et qui se termine par ce billet. J'ai pas oublié de prendre des photos de notre repas du jour, mais Virginie ne s'est pas "éclatée la panse" : au menu, brochette de porc froide (avec le gras dans et sur la viande), légumes verts dont on ne sait toujours pas le nom et pain au poulet (très sucré et hyper gras genre pâtisseries marocaines)
PICT6523PICT6524

Demain, visite d'un jardin et demie-pension dans un resto le midi. Surprise !!!

Posté par yannenchine à 12:52 - Commentaires [5] - Permalien [#]

01 août 2007

Le premier Août, jour de fête pour l'Armée Chinoise

zoo_nousAujourd'hui, une allocution sera prononcée par le président Chinois en l'honneur de l'armée. Il y aura des feux d'artifices de tirés, dans les casernes ??? Enfin, c'est ce que nous avons compris de la part de notre guide.

Ce matin, nous avons visité le zoo de Guangzhou. Nous voulions voir le Panda. Que dire de plus, nous l'avons vu. Dans sa cage d'acier et de béton. Idem pour tous les animaux. Du béton partout, très peu d'herbe, une eau saumâtre... Pas super comme zou (prononciation de notre guide). En fait, malgré les animaux, c'était plutôt nous l'attraction pour les visiteurs du parc. Des "nez pointus" avec une petite chinoise. Peut être que le fait d'être au zoo, les autres regards se sont fait plus insistants. Dans la rue ou les marchés, certaines personnes viennent nous voir et donne du "baba" (= bébé) à laly en lui caressant les pieds ou les mains. Mais là, c'était juste plus insistant. Pas méchant ni rien mais bizarre.

PandaEn fait, pas grand chose à dire sur le zoo. Alors je pose là, comme ça, une méchante photo pour vous prouver qu'il y a bien un panda à Canton mais il semble bien malheureux. Du coup, un peu déçus de notre visite, nous avons fait les touristes : boire un 7up bien à l'abri d'un parasol au pied du lac et acheter un panda en peluche pour Laly. Histoire qu'elle ait son Panda de chine bien à elle.

zoo_singesDu reste, tous les animaux semblent en bien piteux état. Et quelques fois, ce ne sont pas ceux que l'on croit qui sont les singes !!! Devant cette misère zoolistique, nous avons passé notre temps et notre chemin. Laly a préféré les gros animaux comme l'ours, l'éléphant ou la girafe. Je ne leur fais pas l'affront de mettre des photos d'eux, ils ne veulent pas qu'on les vois dans cet état... Et puis, pour de vraies et belles photos d'éléphants, il faut demander à Soazïg et Seb...
zoo_mal_lalyAh si, dignes de figurer dans un zoo à la chinois, les champignons de Mario Bros (comprenne qui pourra).

Pour revenir sur le sujet de la curiosité des Chinois à notre encontre, il faut savoir que l'Adoption n'est pas dans leurs coutumes et que cela démarré que depuis quelques temps pour eux, des chinois qui adoptent des enfants chinois (on me corrigera si je me trompe). Aussi, nous étions préparés à être dévisagés. Mais ces regards ne nous gênent pas outre mesure. Nous verrons lorsque nous serons rentrés à la maison, notre façon de réagir aux regards et commentaires des français (que nous comprendrons parfaitement, ce qui n'est pas du tout le cas actuellement.

Voilà pour aujourd'hui, nous devons partir faire quelques courses (eau, fruits et gâteaux apéro originaux) et ce soir, nous dînons au restaurant du 2ème étage de l'hôtel. Je vais éviter d'oublier l'appareil photo...
Oui, j'ai pas oublié l'appareil photo. Resto Cantonnais, bon resto mais pas un régal, notre menu du jour. Petit pain fourrés à la viande, nems de riz sauce sucrée, plat de légumes. En fait c'était quasiment que des champignons et on raffole pas des champignons chinois. Plus des boulettes de boeufs haché aromatisé à la fleur ??? Même le guide n'a pas su nous dire. Faut dire qu'il est Pékinois et non pas Cantonnais. Rien à voir !!!
menu_mercredi_1menu_mercredi_2menu_mercredi_3menu_mercredi_4menu_mercredi_5 Et donc, pour finir, ces petit flans jaunes en pâte feuilletée sans vraiment de goût mais qui se laisse manger. Rien de bien transcendant, seul les pains fourrés et le nems de riz étaient vraiment à notre goût. Mais, il faut goûter à tout... Parole de touriste...

Posté par yannenchine à 09:04 - Commentaires [5] - Permalien [#]

31 juillet 2007

Mardi 31 juillet, merci pour votre soutien

Oups là. Merci pour tous vos petits mots d'encouragement mais je tiens à rétablir la vérité vraie !!!
Virginie a posté ce message sur son blog comme quoi il faut mettre des commentaires sur le blog du papa parce qu'elle est triste (eh oui, c'est bien d'elle que vient la tristesse...) que le papa ait moins de commentaires que la Maman. Ce qui, je vous l'accorde est tout à fait normal étant donné que les photos de notre puce sont sur le blog de Maman et que c'est elle qui raconte et illustre le but principal de notre voyage en chine.

Ce blog est destiné à nous souvenir et à vous faire profiter de ce que nous voyons ici. Si vous n'avez pas envie de mettre de commentaires, n'en mettez pas ( cf Patrick qui sous la pression a été obligé de céder). Soyez rassuré, je ne suis pas rancunier et n'en tire aucune gloire...

Surtout, continuez à laisser des commentaires sur le site de la maman, car elle, elle adore cela... Comme ma fille aime les petits fruits dont on ne connaît pas le nom qui ressemblent à des litchi mais en plus sucré   ; ))))))

A demain (aujourd'hui c'était repos), nous sommes allés faire quelques courses dans le supermarché de l'électronique (cassettes camescope à 1,9 € et 50 cd Sony à 7,5 €). J'ai été tenté par un palm, mais pas moyen de l'avoir en Français. Je continu les recherches.

Posté par yannenchine à 11:21 - Commentaires [2] - Permalien [#]